Les dunes de Sossusvlei dans le désert du Namib en Namibie

Les plus beaux treks à réaliser dans les déserts de Namibie

Au carrefour de l’Angola, du Bostwana et de l’Afrique du Sud, la Namibie est sans conteste l’une des plus belles destinations d’Afrique. Terre d’aventure, elle abrite le désert du Namib, plus vieux désert du monde, qui longe l’Atlantique sur environ 2 000 km, mais aussi le désert du Kalahari à l’Est. Entre l’immensité des dunes de sable de Sossusvlei et l’aridité minérale du Damaraland, les paysages de la Namibie sont aussi sauvages que fascinants, et font chaque année le bonheur des trekkers les plus chevronnés. On a coutume de dire que les treks et randonnées en Namibie sont surtout adaptés aux très bons marcheurs. Tout dépend, cependant, de l’itinéraire choisi. Voici un exemple d’itinéraire de trek pour découvrir la beauté des déserts de Namibie avec un niveau marcheur intermédiaire que Pauline a pu réaliser.

Randonnée dans le désert du Namib (2 à 3 jours)

Randonner dans le désert du Namib est évidemment un incontournable pour quiconque souhaite voyager en Namibie. Le parc national du Namib Naukluft fascine avant tout pour son immensité, puisque celui-ci s’étend sur une superficie de 49 768 km2. L’accumulation de sable et la formation des dunes s’est faite entre 15 et 40 millions d’années.  On reste particulièrement sans voix face aux dunes de Sossusvlei et aux arbres morts de Dead Vlei, qui sont les deux sites les plus visités du désert du Namib. Un décor absolument unique, qui rappelle étrangement le tableau La Persistance de la Mémoire de Salvador Dali.

La persistance de la mémoire, Salvador Dali, 1931
La persistance de la mémoire, Salvador Dali, 1931

Le départ vers le désert du Namib peut se faire de Windhoek. L’idéal est de partir en milieu de journée pour n’avoir à marcher qu’une demi-journée et s’installer au bord du lac Oanob ou près des montagnes de Naukluft pour dormir. La marche vers le désert du Namib est déjà l’occasion de croiser une faune typiquement continentale, avec ses girafes, autruches et zèbres.

Jour 1 : Début de la traversée de Sesriem (4h de marche)

La traversée des paysages du Namib Central est exceptionnelle. A Sesriem, la dune Elim est une étape idéale pour faire une pause et contempler l’immensité du désert. On y écoute allègrement le chant des geckos et on profite d’une vue panoramique éblouissante, avec des dunes rouges et des plaines colorées à l’Ouest et une impressionnante chaîne montagneuse à l’Est.

Jour 2 : Sossusvlei et Dead Vlei (6h de marche)

Dead Vlei, cuvette d'argile blanche près de Sossusvlei, dans le désert du Namib, en NamibieLe circuit de randonnée se poursuit en direction de Sossusvlei et Deadvlei, à l’intérieur du parc de Namib Naukluft. A pied, on continue d’arpenter les plus hautes dunes du monde, qui s’élèvent à plus de 375 mètres au dessus de la rivière Tsauchab.

Dans le Namib Central, on pourra également découvrir le canyon de Sesriem, une gorge profonde de 50 mètres creusée par la rivière du Tsauchab. Autrefois vital pour les peuples Nama, Herero et Damara, le canyon est aujourd’hui principalement habité par les oiseaux et fait partie des étapes sublimes de la Namibie à ne manquer pour rien au monde.

Pour atteindre Sossusvlei rapidement, qui se trouve à 60 km du canyon, on réalisera une partie du trajet en 4X4. On s’aventurera alors au cœur du cirque des dunes les plus impressionnantes du désert du Namib. Etant donné l’immensité des déserts de Namibie, la traversée comprend en effet toujours quelques transferts en véhicule pour progresser plus rapidement d’une étape à l’autre. C’est également l’occasion d’apprécier le paysage en se reposant les jambes.

Jour 3 (option marcheur confirmé) : Les montagnes de Naukluft, 5 à 7h de marche

Les très bons marcheurs pourront prolonger leur trek dans le parc national de Namib Naukluft en tentant l’un des itinéraires en boucle en accès libre : Olive trail (11 km, 4 à 5 heures de marche) ou Waterkloof trail (17 km, 7 heures de marche). Ces deux randonnées sont splendides et permettent de prendre de la hauteur pour observer le désert sous un nouveau point de vue.

Ces randonnées sont en accès libre et il n’est pas obligatoire d’être accompagné. La difficulté du sentier, où la chaleur se fait très lourde, exige cependant une bonne condition physique et un solide niveau de marche à pied. Cette étape est donc optionnelle dans le circuit que nous vous proposons. Pour organiser votre voyage en Namibie selon votre niveau de randonnée, le mieux reste de choisir parmi les différents circuits proposés par les agences spécialisées dans les vacances sportives. Vous pourrez notamment choisir différents itinéraires de trek en Namibie sur Atalante.fr. Le circuit « Les sentiers du désert » propose notamment une traversée du Namib et du Damaraland, et se clôture par un safari dans le parc d’Etosha. Idéal pour allier randonnée et safari dans un seul et même voyage en Namibie.

Du Namib central à Homeb (4h de marche)

Retour dans le Namib Central, on l’on pourra traverser la région de Zebra Pan et admirer une faune migrante unique : insectes, reptiles, oiseaux endémiques, zèbres, oryx, suricates… Très ombragé, le site de Homeb est plus agréable que la traversée du Namib, qui nécessite un équipement adapté à la randonnée dans un désert (sans oublier l’incontournable chèche).

On grimpera jusqu’au sommet des dunes rouges sur la berge sud de l’Oued. Le lieu est calme et peu visité, idéal pour les voyageurs souhaitant fuir le tourisme de masse.

Trek dans le Damaraland (3 jours)

Magnifiques rochers dans le désert du Damaraland en NamibieLe Damaraland est l’une des régions les plus sauvages de Namibie et mérite un trek d’au moins trois jours. En trois jours, on pourra miser sur des journées de 5 à 6 h de marche (15 à 20 km par jour) pour dérouler tranquillement les différentes étapes de l’itinéraire. Il existe une multitude de randonnées à la journée. Le Damaraland fait surtout parler de lui pour Spitzkoppe et sa montagne granitique de 1 728 mètres, mais aussi pour son célèbre site préhistorique de Twyfelfontein.

Jour 1 : Doros (5 à 6h de marche)

La première journée permet d’arpenter les majestueuses manifestations volcaniques ancestrales aux abords du cratère du Doros. Les vallées de sable débouchent sur la rivière Huab, qui attire une faune exceptionnelle : springboks, oryx, koudous, céphalophes, et diverses espèces d’oiseaux, mais aussi des éléphants du désert et rhinocéros noirs…

Jour 2 : Vallée de l’Oued Huab (5 à 6h de marche)

En vous dirigeant dans la vallée de l’oued Huab, vous tomberez sous le charme des vallées qui l’entourent, où l’on profite d’une nature foisonnante. Un véritable ruban vert qui vient totalement rompre les paysages sableux du désert du Namib. La végétation (commifores, euphorbes, Welwitschia Mirabilis) est essentiellement endémique.

Jour 3 : Vallée de l’Oued Huab et Twyfelfontein (5 à 6h de marche)

Peintures rupestres africaines avec des animaux à Twyfelfontein en NamibieEn continuant votre route, vous pourrez suivre une randonnée menant à un point de vue sublime sur la vallée de l’Oued Huab. C’est ici que vous aurez le plus de chances de rencontrer des éléphants du désert, une expérience absolument unique. Un peu plus loin, vous pourrez visiter le célèbrissime site de Twyfelfontein, qui possède l’une des plus importantes concentrations de gravures rupestres d’Afrique.

Il est très difficile de choisir un sentier précis pour randonner dans les déserts de Namibie, tant les paysages sont vastes et diversifiés. Après un trek dans le Damaraland, vous pourrez prolonger votre voyage avec un safari dans le parc national d’Etosha, ou en direction du fleuve Kunene pour admirer les chutes d’Epopa.

Mais vous pourrez également préférer prendre un tout autre circuit et partir du désert du Kalahari pour marcher dans la réserve du canyon de la Fish River, plus grand canyon au monde après le Colorado, et finir votre boucle par le désert du Namib. Les couleurs du désert du Kalahari sont très différentes de celles du Namib et mêlent subtilement le rouge au vert. D’une manière générale, la Namibie regorge de parcs nationaux dans lesquels les randonneurs ne peuvent que trouver leur bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *